34890
post-template-default,single,single-post,postid-34890,single-format-standard,stockholm-core-2.4.4,wls_unknown,select-theme-ver-9.10,ajax_fade,page_not_loaded,boxed,fs-menu-animation-line-through,,qode_footer_adv_responsiveness,qode_footer_adv_responsiveness_1024,qode_footer_adv_responsiveness_one_column,qode_menu_center,wpb-js-composer js-comp-ver-7.6,vc_responsive

Freestyle intempestif – Jimmy Richer à la VRAC – 25 juin 2024

Du 19 janvier au 31 mars 2024 la Vitrine Régionale d’Art Contemporain (VRAC) de Millau accueillait Jimmy Richer pour une exposition intitulée « Ohlo–Ehler–Ahlav ».

 

Nicolas a rencontré Jimmy Richer quelques heures avant le vernissage de cette exposition.

 

Petite divinité animiste en boite, ce projet d’exposition poursuit mes recherches déjà engagées depuis 2021 sur le dessin scientifique, la bande dessinée et le principe de paréidolie, et de symétrie. Ce dessin s’inscrit dans un travail réalisé au centre d’art le Parvis en 2022 pour l’exposition « Parfois, la poussière fait aussi éternuer les dieux » en s’inspirant de « L’appel de Cthulhu » [H.P. Lovecraft] et du travail de Jack Kirby [créateur de super héros de BD]. Représentant des éléments naturels en mouvement, ces masques feignent avec humour la gravité des catastrophes qui nous attendent… J. Richer

 

Crédits musique : Tangerine Dream « Phaedra »